Don Handi'Chiens

Accueil > Témoignages > "Les vrais super héros sont ceux qui sont là au quotidien et savent allumer (...)

"Les vrais super héros sont ceux qui sont là au quotidien et savent allumer la lumière sur des chemins escarpés"

PNG - 1.9 Mo

Mon cher Daman,

L’année 2015 va s’achever bientôt : pour la première fois depuis cinq ans, on ne vivra pas ensemble cette période de transition vers une autre année, cette période de fête, ce moment où on fait un petit bilan de l’année écoulée. Cinq années, c’est si peu dans une vie ! Mais il y a des années qui comptent double, voire triple, et à n’en pas douter, ce temps qu’on a passé ensemble est de celles-là… L’année 2015 va s’achever bientôt et depuis maintenant six mois, je suis docteur en histoire, un titre dont je suis fier mais que j’aurai tant aimé partager avec toi ; toi qui a suivi de très près mes recherches, qui m’a envoyé discrètement des ondes d’énergie et a su me redonner le courage de remontrer la pente quand j’étais au creux des vallées. Et des monts et des vallées, on en a connu beaucoup, car la recherche et la maladie ont en commun d’emprunter des sentiers sinueux, glissants et même parfois, pas de sentier du tout ! Alors il faut créer, inventer, essayer sans cesse, tâtonner, tomber aussi et essayer encore. Mais grâce à ta force tranquille, je n’ai jamais failli dans cette marche, pour avancer ou pour me relever après les chutes. La satisfaction quand on arrive au sommet est intense, le panorama vaut bien la peine de tous ces sacrifices ! De là, on voit aussi tous les cols qu’il reste à franchir…

Il y a des gens qui m’ont dit « Mais voyons, c’est juste un chien, tu n’en fais pas un peu trop » ? On en plaisantait ensemble de ces préjugés parfois ridicules qui révèlent beaucoup d’incompréhension… Je ne résiste pas à te montrer ce beau texte écrit par Richard Biby voilà presque dix ans, en 2006, tant il dit si justement ce que je ressens !

« De temps en temps les gens me disent : « voyons, c’est juste un chien ou tu en dépenses de l’argent juste pour un chien.
Ils ne comprennent pas les distances parcourues, le temps passé ou les coûts que ça implique pour « juste un chien ».
Pourtant, plusieurs des moments dont je suis le plus fier sont survenus à cause de « juste un chien ».
J’ai passé bien des heures avec, pour seul compagnon, « juste un chien » et je ne me suis jamais senti moindrement seul.
Certains de mes moments les plus tristes sont survenus à cause de « juste un chien » et, dans ces jours sombres, le doux contact de « juste un chien » m’a donné du réconfort et permis de traverser la journée.
Si vous, aussi, pensez que c’est « juste un chien » alors vous comprendrez probablement des phrases comme « juste un ami », « juste un lever de soleil » ou « juste une promesse ».
« Juste un chien » apporte dans ma vie la véritable essence de l’amitié, de la confiance et d’une joie passionnée.
« Juste un chien » fait ressortir la compassion et la patience qui fait de moi une meilleure personne.
A cause de « juste un chien » je me lèverai de bonne heure, prendrai de longues marches et regarderai vers le futur.
Alors pour moi et les gens comme moi, ce n’est pas « juste un chien » mais l’incarnation de tous les espoirs et rêves du futur, le doux souvenir du passé et la pure joie du moment.
« Juste un chien » fait sortir ce qu’il y a de bon en moi et me détourne de mes pensées et des problèmes de la journée.
J’espère qu’un jour ils pourront comprendre que ce n’est pas « juste un chien » mais l’être qui m’a donné l’humanité et qui m’a préservé de n’être que « juste un homme ».
Alors la prochaine fois que vous entendrez la phrase « juste un chien », souriez parce que c’est juste qu’ils n’ont pas compris ».

Cher Daman, te dire que je ne suis pas triste quand je pense à toi serait mentir. Je ne le veux pas, et d’ailleurs ne le peux pas puisque nos pensées sont inters reliées : nous n’avons jamais eu besoin de mots ou de signes pour communiquer. Mais la vie continue, et si tu n’es plus là physiquement, je sais bien que tu es partout sauf devant mes yeux et cela n’a rien à voir avec une religion ou un dieu à forme humaine !

L’année 2015 va s’achever bientôt et comme au début, la folie humaine a encore frappé… Tu te souviens de la marche que nous avons faite ensemble où tu portais fièrement la pancarte « Je suis Charlie » ? Là, ils ont fait pire ! Des Hommes ont tué d’autres Hommes juste parce qu’ils aimaient s’amuser et ne croyaient pas comme eux. Hallucinant, non ? Tu as dû mal à comprendre cette extrême cruauté ? Moi aussi, ainsi que beaucoup d’autres humains…

Aujourd’hui, je partage ma vie avec Hydra, une super Golden Retriever comme toi et une chouette nana ! La famille s’est agrandie. Je suis sûr que tu aurais adoré jouer avec elle ! D’ailleurs, tu m’excuses mais là, il faut que j’aille la brosser car on rentre de balade et, comme tu aimais le faire, elle s’est bien roulée dans la terre humide avec le plaisir non dissimulé de profiter de l’instant présent, ce que la majorité des humains ne savent pas faire ! Vous les chiens pourraient être des maîtres de vie et pourtant, on ne sait pas bien écouter cette humilité, trop occupés que nous sommes à affirmer notre supériorité...

L’année 2015 va s’achever bientôt donc, et c’est le moment ou jamais de souhaiter à Handi’chiens, à toutes les familles d’accueil ainsi qu’aux bénévoles de belles fêtes et une nouvelle année riche en relief et toute en couleurs. De les remercier aussi de former des SuperDaman (à deux lettres près, ça fait Superman ; comme cet humain déguisé, pour secourir la planète, en body lycra, ce qui ne manquait pas de nous faire bien rire) et des SuperHydra aux pouvoirs extra-lucides (un personnage moins connu et plus humble, mais l’eau est indispensable à la vie !) car les vrais super-héros ne sont pas ceux qui sauvent le monde de temps en temps en volant dans les airs (et devant les caméras) mais ceux qui sont là au quotidien et savent allumer la lumière sur des chemins escarpés. Sans cette volonté exceptionnelle, rien ne serait possible !

Merci Daman d’avoir si bien su m’accompagner sur mon chemin !


PNG - 1.6 Mo

Fab, Fred et Hydra