fbpx

3 questions à… Florian Auffret, Chargé de mission recherche et développement, sur les chiens détecteur de Covid-19

Les chiens pour détecter la Covid-19, comment cela “fonctionne” ?
Ce projet repose sur deux choses, l’odorat de nos chiens et notre expertise acquise avec les chiens d’alerte pour les personnes épileptiques. Ensuite, cela n’arrive pas par hasard : en début d’année, avec la difficulté à obtenir des tests fiables et rapides le professeur Grandjean (Docteur Vétérinaire, Docteur en Nutrition, Professeur à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, entre autres) a travaillé avec son équipe pour déterminer la capacité des chiens à repérer la Covid-19 et prouver l’efficacité de la démarche. Le chien possède près de 220 millions de récepteurs olfactifs, contre seulement 5 millions pour l’être humain, mais tous les chiens ne présentent pas la même sensibilité. Nous travaillons en collaboration avec le professeur Grandjean et nous appuyons notre projet sur ses résultats pour proposer une solution fiable, qui bien sûr viendra en complément des méthodes de détection classique.

A qui sont-ils destinés?
Nous voulons avant tout proposer une solution aux établissements qui accueillent un chien d’accompagnement social et que l’on a vu démunis pour faire face à la propagation du virus. Depuis 30 ans nous les accompagnons et là encore nous souhaitons être à leurs côtés. Aujourd’hui cela représente plus de 10 000 personnes qui côtoient régulièrement un de ces chiens. Ce sont eux que nous voulons former en priorité (cela représente près de 400 chiens) d’autant que la propagation dans ces lieux clos est extrêmement rapide et difficile à suivre. Là nous serions sur une détection au quotidien, une détection non invasive. Beaucoup d’établissements se sont d’ores et déjà portés volontaires pour cette formation.

Quand auront lieu les premières remises ?
Nous souhaitons agir vite, mais sans précipitation ! Nous allons d’abord former les éducateurs de l’association et mettre en place le protocole pour que cela soit le plus sécurisé possible (il est nécessaire de manipuler des échantillons du virus). Il faut ensuite environ 1 mois pour former les chiens. Les premiers chiens seront vraisemblablement préparés en début d’année 2021, dans le courant du mois de février. C’est une étape extrêmement importante pour nous.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour être vous aussi à l’origine d’une belle histoire HANDI’CHIENS, soutenez l’association

Demande de dossier

Note d’information : le chien d’éveil n’est pas un chien d’accompagnement social. Le chien d’accompagnement social est remis dans des établissements à des professionnels de santé.

Calendrier

HANDI'CHIENS 2020 pour un noël canin & solidaire

€15

Je me lance !