Amélie, une véritable ambassadrice de l’association

Depuis le jour où elle est entrée chez nous, la date du 9 mai 2021 est inscrite dans notre tête. Ce 9 mai, Polka entrera à l’Ecole des grands, l’Ecole des super-héros. L’Ecole pour apprendre à être un super chien d’assistance, et devenir l’allié, le complice et le meilleur ami d’une personne qui l’attend avec impatience.

Amélie, une étudiante alliée à la cause HANDI'CHIENS

Je m’appelle Amélie, je suis étudiante à Paris, et je suis famille d’accueil de Polka, un futur chien d’assistance Handi’Chiens.

Nous avons accueilli Polka avec ma famille en décembre 2019, alors que Polka allait sur ses deux mois. Nous nous sommes lancés dans l’aventure après avoir découvert l’association HANDI’CHIENS lors d’un stage que j’ai effectué au centre d’Alençon, dans le cadre de mon cursus scolaire. Je suis alors entrée dans la grande famille HANDI’CHIENS, tout en sachant que je ne voudrai jamais en ressortir, tant la cause que défend HANDI’CHIENS est belle et émouvante.

C’est pourquoi, quelques années après, nous nous sommes lancés dans l’aventure en accueillant Polka, petite golden sable, et sœur des futurs Handi’Chiens Pax et Pippa. Nous avons contacté l’association, qui nous a mis en relation avec Joëlle, déléguée HANDI’CHIENS à Limours (91). Et six mois plus tard, une petite boule de poils a bouleversé notre quotidien.

Ce fut notre première expérience en tant que famille d’accueil. Nous connaissions cependant déjà bien le monde canin, car passionnée par les chiens depuis de nombreuses années, j’avais une grande expérience du dogsitting, en gardant régulièrement des chiens à la maison. Mais être famille d’accueil n’a rien à voir avec du dogsitting. Le lien que l’on crée avec le chien est plus fort, plus intense.

L'apprentissage de Polka

On accueille le chiot deux mois après sa naissance, et on l’accompagne jusqu’à ses 18 mois. Durant cette année et demie, le chiot grandit, mûrit, et se forme pour porter fièrement sa cape de super-héros. La tâche n’est pas simple : la famille d’accueil se forme elle aussi, avec son/sa délégué, tous les quinze jours, en participant à un cours avec les autres Handi’Chiots de la délégation dont elle dépend. Ainsi, Polka croise toutes les deux semaines ses copains Pepper, Phoenix et Pixel, et nous nous entraînons pour apprendre les commandes HANDI’CHIENS.

Cet engagement régulier est indispensable, tout d’abord pour la famille d’accueil, afin qu’elle se sente soutenue, encadrée, et responsabilisée, mais également pour le chien, afin qu’il acquiert les commandes de base, et performe sa pré-éducation. Polka a par exemple intégré les commandes initiales, telles que le « assis », « couché », « à ta place », « va chercher – apporte – donne ». Puis les commandes se sont complexifiées au fur et à mesure que Polka a grandi : « aboie », « genoux », « monte » …

Le plus difficile pour Polka reste le comportement, à travailler en parallèle des commandes. Le comportement regroupe tout ce qui n’est pas des commandes, mais qui correspond à l’état du chien dans différentes situations. Polka a un très bon comportement dans les magasins, par exemple. Elle nous y accompagne depuis toute petite. Et les regards des clients sont toujours les mêmes : ils se retournent sur notre passage, et les enfants chuchotent à leurs parents qu’ils veulent exactement le même chien, en fixant le petit museau blanc de Polka… Cela nous amuse un peu ! Il n’est pas rare que des personnes nous abordent, souhaitant en savoir plus sur l’association, et sur cette cape bleue, caractéristique des chiens d’assistance. Nous sommes des ambassadeurs de l’association ! Et c’est un rôle que nous prenons à cœur : si certaines situations désagréables viennent à se passer, cela ne nous impacte finalement que peu. Si, malgré nos explications, malgré la carte d’identité de Polka qui la réfère en tant que futur chien d’assistance, autorisée par la loi à entrer dans les lieux ouverts au public, un vigile d’un magasin nous ordonne de sortir, alors nous obéissons. Nous sortons, afin de ne pas créer de polémique, et pour permettre à l’enseigne d’avoir une bonne image de l’association HANDI’CHIENS. Nous prenons par la suite le temps de téléphoner au magasin, expliquer la situation, et demander que cela ne se reproduise plus. Puis l’on revient quelques jours après, pour mettre en application leurs bonnes résolutions ! Et c’est un lieu de plus qui aura affiché le pictogramme « sauf chien guide ou d’assistance » à côté de son panneau « interdit aux chiens », assurant à un futur bénéficiaire le bon accueil de son chien.

Famille d'accueil : un rôle prenant

Outre notre rôle d’ambassadeur, le fait d’être famille d’accueil nous apporte beaucoup. Nous devons mettre le chiot dans le maximum de situations qu’il risque de rencontrer avec son bénéficiaire : lieux publics évidement, mais aussi rencontre de congénères, jeux, manipulations. Nous avons donc passé énormément de temps avec Polka, ce qui a resserré nos liens. Nous sommes devenus très complices, une complicité de collègues de travail, mais aussi d’amis, de confidents. Nous sommes réellement émerveillés devant cette petite boule de poils, au départ grosse comme un lapin, qui grandit et acquiert tant de maturité, tant de prestance.

Néanmoins, l’aventure HANDI’CHIENS n’est pas rose tous les jours. Polka a eu en effet un parcours assez chaotique, ce qui nous a fortement marqué. Elle a risqué plusieurs fois de quitter le processus HANDI’CHIENS, son comportement n’étant pas celui que l’on attendait d’un chien d’assistanceLa marche en laisse a par exemple été très compliquée à gérer, pour elle et pour nous.  Elle a énormément tiré, ce qui a laissé de mauvais comportements s’installer. Le confinement, la privant des cours et de tout contact avec d’autres congénères, n’a pas arrangé la situation. Cela nous a beaucoup affecté, et c’est pourquoi nous avons redoublé d’intensité dans son éducation

familles d accueil-polka

Polka accompagne ainsi quotidiennement ma maman à son travail, dans une école, où elle côtoie continuellement des enfants. Nous l’entraînons chaque jour aux multiples commandes, sous forme de jeux, afin qu’elle ne s’en lasse pas. Polka reprend le droit chemin, et son comportement s’est largement amélioré : nous en sommes réellement impressionnés. Nous avons toujours essayé d’avoir en tête, dans les moments plus difficiles, qu’un bénéficiaire attend Polka avec impatience, depuis plusieurs mois, plusieurs années. Cela est précieux, et nous guide dans notre mission.

Un "lien de confiance" tissé entre Polka et sa famille d'accueil

Il est vrai que cette mission de famille d’accueil n’est pas exactement ce à quoi nous nous attendions. Notre rôle impacte tellement le futur de Polka, en sa capacité à devenir ou non chien d’assistance, qu’une certaine pression nous habite, inévitablement. Nous sommes partis de loin, et nous avons vécu tellement de choses dans cette éducation HANDI’CHIENS ! Notre petite Polka a tellement évolué ! On ne pensait pas qu’être famille d’accueil serait si prenant. Il ne s’agit pas simplement d’accueillir un chiot et le regarder grandir. Polka a véritablement impacté tous nos moments. Notre vie de famille, notre vie sociale aussi, puisque tout le monde ne comprend pas pourquoi les règles sont aussi strictes envers elle. Certains ne veulent pas jouer le jeu, et sont trop tentés de l’inciter à sauter ou à mordiller, ce qui est compliqué pour nous à gérer.

On a eu des coups de mou, il faut le savoir. Mais un puissant lien de confiance s’est tissé entre Polka et nous. Nous la connaissons par cœur, ses comportements sont presque devenus prévisibles : lorsqu’elle renifle une odeur, nous savons parfaitement à quel moment elle va se rouler dedans. On reconnaît très bien le mouvement de ses oreilles lorsqu’elle entre tout à coup en position de jeu, le tressaillement de ses babines lorsqu’elle montre les crocs, jouant la comédie mais quémandant des caresses. On reconnaît chaque partie d’elle : ses longs cils blancs, son poitrail si doux, les petits poils rebelles qui poussent entre ses coussinets… Polka fait partie des nôtres, elle nous aime et nous l’aimons, très fort.

Un départ difficile mais pour la bonne cause

Depuis le jour où elle est entrée chez nous, la date du 9 mai 2021 est inscrite dans notre tête. Ce 9 mai, Polka entrera à l’Ecole des grands, l’Ecole des super-héros. L’Ecole pour apprendre à être un super-chien d’assistance, et devenir l’allié, le complice et le meilleur ami d’une personne qui l’attend avec impatience. Tout le monde ne cesse de nous répéter que la séparation va être difficile. Que répondre… ? Que Polka ne nous manquera pas ? Que nous ne verserons aucune larme en la voyant courir rejoindre ses copains chiens au centre de Vineuil ? Que, des semaines durant, en rentrant dans la maison, l’on n’observera jamais son tapis vide, en espérant la voir débouler, un jeu dans la gueule ? Non, évidement. Polka va nous manquer, terriblement. Oui, ce sera un déchirement. Polka nous a tant accompagné, partout, à chaque instant. Elle a partagé tant de moments, de balades, de vacances, qu’elle restera ancrée dans nos mémoires pour toujours. 

Oui, la séparation sera extrêmement dure. Mais Polka restera à jamais dans mes meilleurs souvenirs. Des souvenirs qui, je l’espère de tout cœur, seront vite complétés par ceux de sa remise à son bénéficiaire, et du sourire qui se dessinera sur le visage de celui-ci lorsque lui sera donnée la laisse de Polka, son chien, marquant le début d’une relation unique et indescriptible entre eux deux.

On est si fiers de toi. Bon vent, petite Polka. Ta mission n’est pas finie, de grandes choses t’attendent.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour être vous aussi à l’origine d’une belle histoire HANDI’CHIENS, soutenez l’association

Demande de dossier

Note d’information : le chien d’éveil n’est pas un chien d’accompagnement social. Le chien d’accompagnement social est remis dans des établissements à des professionnels de santé.

Calendrier

HANDI'CHIENS 2020 pour un noël canin & solidaire

€15

Je me lance !