fbpx

Vie quotidienne et vie sociale : les merveilleux atouts du chien d’assistance

Les chiens d’assistance impressionnent les néophytes par leur capacité à réaliser de nombreuses tâches du quotidien pour leur bénéficiaire. Pour les connaisseurs, ce qui revient le plus, c’est le lien social construit (ou renforcé) par la présence du chien.

Vie quotidienne et vie sociale : les merveilleux atouts du chien d’assistance
© Emma Fréry

Quand on s’imagine la mission d’un chien d’assistance, on pense immédiatement à un adorable golden (ou labrador) en train de ramasser un objet et le rapporter à son bénéficiaire pour l’aider au quotidien. C’est parce que la mémoire s’imagine souvent d’abord une image. Et c’est vrai aussi qu’il y a de quoi être impressionné par la cinquantaine de “commandes” apprises par nos chiens d’assistance.

Le bénéficiaire gagne en autonomie, son Handi’Chiens lui permettant de faciliter son quotidien : ramasser un objet, ouvrir un tiroir ou une porte, aller chercher du pain puis payer le boulanger en lui tendant le porte-monnaie car les comptoirs sont souvent trop hauts lorsque l’on est en fauteuil. De nombreux bénéficiaires, eux, vous parleront surtout de ce qu’il s’est passé entre la porte de la maison et la boulangerie. Pas une commande particulière donc, mais des conversations, des regards et des sourires échangés sur le chemin. Ce lien social reconstruit : voilà, souvent, le changement le plus important s’étant opéré dans leur vie.

Le contact social ou encore la rééducation sont plus faciles

Jaurès, Handi'Chiens,en ballade à la mer avec une résidente
Le lien social
Laure et Jadig

« Le handicap du bénéficiaire est gommé par la présence de son chien », explique le Docteur Marc Bouché. Membre de la commission de validation des dossiers HANDI’CHIENS et président du conseil d’administration de la maison d’accueil pour personnes âgées La Roselière à Kunheim (Haut-Rhin). Des Handi’Chiens y sont en formation, à la grande satisfaction des résidents. Là encore, et c’est hautement important en maison de retraite, la « resocialisation » des patients autour de l’animal est le premier effet positif retenu.

Dans son établissement alsacien, le Docteur Marc Bouché constate également une excellente influence des Handi’Chiens sur la rééducation fonctionnelle suivie par des résidents. « C’est plus facile de dire à une personne ‘caressez le dos du chien’ plutôt que de dire ‘levez votre bras’ ou ‘levez votre main’, souligne-t-il. Cela aide le patient à adhérer pleinement à sa rééducation, et quand c’est le cas, celle-ci se déroule beaucoup mieux. » Les chiens sont déjà, de base, de formidables compagnons. Imaginez, alors, s’ils peuvent améliorer votre quotidien grâce à une éducation adaptée et embellir votre vie de tous les jours…

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour être vous aussi à l’origine d’une belle histoire HANDI’CHIENS, soutenez l’association

Demande de dossier

Note d’information : le chien d’éveil n’est pas un chien d’accompagnement social. Le chien d’accompagnement social est remis dans des établissements à des professionnels de santé.

Calendrier

HANDI'CHIENS 2020 pour un noël canin & solidaire

€15

Je me lance !